site-mobile-logo
site-logo

Pharaon des Deux Terres

Au 8e siècle avant Jésus-Christ, l’Égypte est instable et divisée. La brillante dynastie des Ramsès n’est plus. La Nubie, longtemps dominée par l’Égypte, prend son indépendance et le royaume de Kouch s’y constitue, tout imprégné de l’idéologie, de l’art et de la religion pharaoniques. Sa capitale se situe à Napata, près de la « Montagne Pure » du Djebel Barkal, dans la région de la quatrième cataracte du Nil, au coeur du Soudan actuel. Les souverains de cette contrée réunifient le royaume des Deux Terres, soit l’Égypte et le pays de Kouch. Vers 720 avant Jésus-Christ., Piânkhy part de Napata à la conquête du nord de la vallée. Ses successeurs fondent en Égypte la XXVe dynastie, dite kouchite, qui règne jusqu’en 655 avant Jésus-Christ sur un immense territoire s’étendant du delta du Nil jusqu’au confluent du Nil Blanc et du Nil Bleu.

L’exposition met en lumière le rôle de premier plan de ce vaste royaume, qui, dans l’Antiquité, était la porte de l’Afrique. Elle raconte l’épopée que fut cette conquête de toute la vallée, le règne du plus célèbre de ces rois, Taharqa, cité dans la Bible, qui a notamment couvert la vallée de temples célébrant Amon, et enfin la défaite du dernier pharaon de la XXVe dynastie Tanouétamani, devant les Assyriens.

Précédent
Festival de Lacoste
Suivant
Eurockéennes de Bel...
1 0 3000 1 700 60 15 https://www.privlist.fr 960